mercredi 31 décembre 2014

Mes meilleurs voeux pour 2015

Je souhaite mes meilleurs voeux aux lectrices et lecteurs de mon blog sur le bonheur.

Alors, évidemment, je vais vous souhaiter du bonheur.

Mais pas n'importe lequel. Pas seulement celui qui pourrait vous tomber dessus de manière aléatoire, au petit bonheur la chance, comme dit l'expression,
mais aussi le bonheur que vous pourrez tricoter maille par maille, un peu chaque jour et qui se déguste aussi maille par maille parce que l'ouvrage s'apprécie au fil de l'eau, qu'il n'y a pas de plan définitif pour le construire et qu'il n'a pas de fin.

Photo sous licence Creative Commons AnnaKika



vendredi 12 décembre 2014

Ateliers du bonheur à l'école organisés le samedi 17 janvier 2015 par La Fabrique Spinozza

Par un communiqué de presse du 10 décembre 2014, La Fabrique Spinozza, think-tank consacré au bonheur citoyen, annonce les premiers ateliers du bonheur à l'école
 à Paris, halle des Blancs Manteaux
le samedi 17 janvier 2015
de 9h à 17h30
Le matin : conférences participatives
L'après-midi : des ateliers thématiques en co-construction

Parce que le bonheur ça se construit, ça se cultive dès le plus jeune âge, participez à cette réflexion/action visant à promouvoir et cultiver le bonheur à l'école.

Demandez le programme !

L'inscription à cet évènement est couplée à un don d'un minimum de 5€ à La Fabrique Spinozza

mardi 2 décembre 2014

Changer sa vision ... pas si simple !

Photo Creative Commons Felix Francis

En lisant l'article 7 Habits of Chronically Unhappy People (7 habitudes des malheureux chroniques), j'ai cherché à relever le pendant heureux de chacune de ces habitudes et d'y mettre mon propre grain de sel.

En réalisant cela, j'ai pris conscience qu'inverser la vision du malheur pour obtenir celle du bonheur, ne consiste pas systématiquement à inverser les assertions.

Je prends d'abord l'exemple de l'habitude N° 3 "Se concentrer sur les choses qui vont mal dans le monde". La première tendance est en effet d'inverser, pour obtenir ". Se concentrer sur les choses qui vont bien". Maintenant, faut-il pour être heureux zapper les choses qui vont mal ?
L'auteure de l'article Tamara Star, propose plutôt un rééquilibrage à travers une métaphore : le malheureux n'a qu'un oeil ouvert, celui qui voit le négatif; pour aller dans le sens du bonheur, il faut ouvrir l'autre oeil, celui qui voit le positif.

L'exemple le plus curieux est celui de la confiance (habitude N°2). Le malheureux chronique a tendance à considérer qu'il (on) ne peut pas faire confiance dans la plupart des gens. A noter en passant, la tendance fâcheuse à faire quelques fois de sa perception une règle générale : "je ne peux faire confiance à (presque) personne" --> "on ne peut faire confiance à (presque) personne".
Face à l'assertion "je ne peux pas faire confiance dans la plupart des gens", Tamara Star va même jusqu'à considérer qu'elle ne veut pas la remettre en question et qu'il s'agit d'une formulation d'un discernement sain. Elle porte ensuite son argumentation sur d'autres considérations.
A titre personnel, je serai plus proche d'une assertion "la confiance, ça se gère et on est souvent agréablement surpris".
Conclusion concernant l'inversion de la vision : on constate qu'une même assertion reste valable pour l'auteure à la fois dans la vision du malheur et celle du bonheur.
Dans la mesure où je n'étais pas suffisamment en accord avec cette invariabilité de cette assertion, je me suis mis à la recherche d'une assertion qui pourrait rester invariante (de mon point de vue, bien entendu).
J'en ai trouvé une : "on ne peut jamais être sûr de ce que la vie nous réserve".

Je pense que c'est en effet une pensée récurrente qu'une personne malheureuse peut avoir sur le sens de la vie.

Une personne optimiste peut avoir le  même type de pensée, mais considérée en tant qu'opportunité de rencontrer des surprises (bonnes ou mauvaises). Cela lui donne donc une attitude plus positive face aux aléas et une capacité d'adaptation plus grande.

Remettre en cause une croyance négative ne tient pas seulement dans sa reformulation mais aussi dans le sens qu'on donne à une formulation qui peut être à la fois porteuse de malheur et de bonheur.

Je donne ci-dessous les 7 habitudes en français et le résultat de mon travail de recherche de pendant dans l'article en référence, en y ayant apporté donc mon grain de sel :

1/ "La vie, c'est dur" >>>> Y a des hauts et des bas. J'ai le pouvoir de changer les choses à ma portée

2/ "La plupart des gens ne sont pas dignes de confiance" >>>> La confiance, ça se gère et on est souvent agréablement surpris. En s'ouvrant aux autres, on crée le terreau pour la confiance

3/ Se concentrer sur les choses qui vont mal dans la vie  >>>> Se concentrer sur les choses qui vont bien. Garder les deux yeux ouverts, et non un seul qui regarderait ce qui va mal.

4/ Se comparer aux autres et ressentir de la jalousie  >>>> Eviter de se comparer. Si on veut absolument se comparer aux autres, c'est avec les moins biens lotis que soi.

5/ Chercher à contrôler sa vie  >>>> Poursuivre des buts et prendre conscience de ce qui dépend de soi. Quand c'est nécessaire, savoir utiliser le courant plutôt que de se battre inutilement contre lui.

6/ Considérer son avenir avec inquiétude et peur  >>>> Considérer son avenir positivement et de manière réaliste. Faire la distinction entre la réalité et sa perception.

7/  Remplir ses conversations de plaintes et de ragots; de plaintes sur le passé et sur les difficultés du présent >>>> Converser avec enthousiasme et gratitude sur les belles choses qui sont dans le présent. Partager ses rêves.


mercredi 12 novembre 2014

Jeudi 13 novembre 2014 : journée de la gentillesse

Jeudi 13 novembre 2014, c'est la journée de la gentillesse.


Evidemment, on peut toujours faire les rabats-joie et dire que ces journées ne veulent rien dire, que l'idée développée pendant la dite journée devrait l'être tous les jours, etc.

Seulement, moi je crois aussi à la vertu du rappel de temps en temps des idées vertueuses, d'autant plus dans un monde où le temps fait défaut. Et c'est vrai que la gentillesse passe aussi par des gestes qui nécessitent de prendre le temps.

Alors, justement, à l'occasion de cette journée de la gentillesse, je lance cette petite idée de prendre conscience du temps réellement pris pour les actes de gentillesse et de tous leurs bienfaits, y compris en impact positif direct et indirect sur notre gestion du temps.

La journée de la gentillesse, moi je dis Yes !

vendredi 8 août 2014

Samedi 9 août 2014 : le grand défi de la gentillesse

Samedi 9 août 2014 (donc demain à la date de création de ce billet) est organisée The Great Kindness Challenge proposé par Kids of Peace.



Il s'agit pour chacune et chacun de se lancer le défi de réaliser le plus possible d'actes de gentillesse pendant cette journée.

J'ai toujours pour ma part préféré le qualitatif au quantitatif, mais ne boudons pas notre plaisir et lançons-nous dans cette aventure d'un jour ... qui peut connaître des prolongations, bien-sûr.

Vous disposez d'une check-list qui peut être vue tout simplement comme une source d'inspiration qui peut donner d'autres idées. C'est d'ailleurs l'esprit de la dernière action de la liste.
J'ai procédé à ma propre traduction française de la version anglaise car celle en lien contient une traduction approximative qui peut entraîner des contre-sens. La voici ci-dessous :



Alors bon challenge !

vendredi 2 mai 2014

La créativité à portée de main

Nous sommes tous créatifs. Et pour celles et ceux qui en doutent, voyez cette vidéo de David Kelley expliquant en quoi des idées reçues et des freins méritent d'être surmontés par petits pas.

David Kelley est Professeur à l'Université de Stanford.
 

Prendre confiance dans sa capacité créative, c'est aussi se donner la possibilité de voir le monde de manière plus ouverte et de faire face aux situations de la vie de manière plus sereine et plus efficace.

On peut toujours discuter sur l'idée que l'on puisse naître créatif; par contre, on peut s'entendre sur le fait que l'on peut le devenir.

PS : J'ai découvert cette vidéo sur le blog de Laurène Castor

mardi 29 avril 2014

Bravo ! Merci ! ...

La reconnaissance, ça recouvre plein de dimensions différentes et on peut l'exprimer de manière diverse.

Si on devait la réduire à 2 mots, ce seraient probablement : Bravo et Merci (1)

J'ai le plaisir de vous présenter la première d'un nouveau mode d'expression de ma conception que j'ai intitulé "Schémas & Pensées".

Je vous le fais découvrir pour une première idée : les vertus d'un Bravo - signe de reconnaissance - qui peut être à l'origine de signes de reconnaissance en cascade.

Il s'agit d'un diaporama animé : le schéma se découvre au fil de vos clics sur l'espace d'affichage du schéma et se termine par l'énoncé de la pensée associé.

Bonne lecture et n'hésitez pas à exprimer vos réactions.





(1) note du 6/11/2015 : J'ai élargi à 6 gestes du quotidien. lien vers l'article 6 gestes de la reconnaissance au quotidien6 gestes de la reconnaissance au quotidien

mardi 18 mars 2014

20 mars, la journée internationale du bonheur

Lancée à l'initiative de l'ONU, le 20 mars est consacré à la 2ème édition de la journée internationale du bonheur.

En France, La Fabrique Spinoza a étendu cette idée à toute une semaine entre le 17 et le 23 mars 2014 avec un site dédié et des évènements.

Alors, participez à la sensibilisation et au partage du bonheur dans toutes les sphères de votre vie.




jeudi 27 février 2014

Voyager (16)



Le bonheur, c'est ici, maintenant et dedans. Et tout à l'heure, cet après-midi, demain, la semaine prochaine, ... il en sera de même. Ce n'est pas le résultat d'une quête, de la recherche d'un trésor, qui, si elle aboutissait (par chance ?) serait acquis pour toujours.

Voici une autre façon de le formuler, une adaptation que j'ai faite d'une citation de Margaret Lee Runbeck.

Photo de mendhak - Creative Commons


lundi 27 janvier 2014

Cultiver plutôt que craindre ... la gentillesse (15)


La gentillesse a quelques fois une mauvaise image dans un contexte où la confiance a du mal à s'installer.
Elle est quelques fois assimilée à trop de gentillesse.

Mais en réalité pour construire le bonheur, la gentillesse, il faut plus la cultiver que la craindre.

mardi 7 janvier 2014

Mes meilleurs voeux pour 2014

Je vous souhaite à vous lectrices et lecteurs de ce blog mes meilleurs voeux pour 2014.

Je vous propose un diaporama, adaptation d'un précédent diaporama que j'avais conçu fin 2013 pour des proches.

J'espère que vous l'apprécierez :-).