jeudi 28 février 2013

TRAVAILLER avec 2L (N°1)

Dans TRAVAILLER, il y a deux L et c'est tellement mieux de pouvoir s'envoler au travail



Etre heureux au travail dépend de conditions objectives que nous ne maîtrisons pas toutes (pour certaines ou certains les marges de manoeuvre sont particulièrement étroites).
Pour autant, il y a tout de même une question d'état d'esprit, et même s'il ne fait pas tout, un état d'esprit positif, optimiste, joyeux, enthousiaste, inspiré, ... ,en se levant le matin par exemple, a un impact important sur la façon va se dérouler la journée. Inversement, si on lève le matin en se disant que la journée au travail va mal se passer, qu'elle sera pénible, ennuyeuse ... il est plus que fort probable que cette prédiction se réalise. On appelle ça d'ailleurs une prédiction négative autoréalisatrice.

L'analyse des déterminants du bonheur réalisée par la psychologie positive montre que le contexte détermine à 10% le bonheur et que les activités intentionnelles déterminent 40% du bonheur.

Donc, partir au travail avec des ailes quand le contexte n'est pas délétère, ça participe indéniablement à amplifier son niveau de bonheur ... et celui des personnes que l'on côtoie  Un phénomène de contagion que j'évoquerai largement sur ce blog.

Je reviendrais également sur les déterminants du bonheur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire