jeudi 22 janvier 2015

Pensée positive ... question de formulation

La pensée positive, la méthode Coué, ça peut aider, mais il s'agit aussi de choisir une formulation aidante.

JE VAIS BIEN, TOUT VA BIEN

Par exemple, voici deux formulations :

  • "J'ai tout pour être heureux ou heureuse, donc je le suis"
  • "J'ai beaucoup de choses pour être heureux ou heureuse, donc je je le suis"
Qu'en pensez-vous ? Une formulation est-elle plus propice à inscrire la pensée positive dans le temps et dans la concrétisation ?

La première formulation représente-t-elle la réalité ou même une vision réaliste ? Je vous souhaite bien entendu que ce soit le cas, mais pour madame et monsieur tout le monde, bien sûr que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et que nous avons aussi des éléments de contexte, des façons de penser, des attitudes et des comportements qui ne vont pas dans le sens du bonheur.
Donc assez rapidement la réalité de la vie va user, voire percuter cette pensée positive, la remettre en question avec le risque qu'une fois lâchée, elle soit remplacée au pire par la pensée négative "j'ai tout pour être malheureux ou malheureuse ... donc je le suis".
Par ailleurs, la première formulation a un côté culpabilisant.

La deuxième formulation, dès lors qu'elle s'appuie un minimum sur la réalité, permet de chausser les lunettes de l'optimisme qui font ressortir les choses agréables de la vie. Elle n'est pas dans le déni des choses qui peuvent contrarier, des problèmes. Elle indique qu'on peut s'appuyer sur des éléments de contexte positifs, des façons positives de penser, des attitudes positives et des comportements positifs.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire