vendredi 22 avril 2016

Une étude unique liant la vie relationnelle avec le bonheur et la santé

Une étude longitudinale et unique sur le développement adulte a été lancée en 1938 pour suivre deux populations d'hommes : des étudiants d'Harvard et des jeunes hommes du quartier le plus pauvre de Boston.
Pendant plus de 75 ans la vie de ces hommes, puis pour certains de leur femme et leur famille a été étudiée et continue à être étudiée.
Sur les 724 hommes sélectionnés, 60 sont encore en vie, dépassant les 90 ans.

Robert Waldinger est le 4ème directeur de cette étude exceptionnelle.

Voici une conférence Tedx où il donne les conclusions de cette étude ;



Les 3 enseignements concernent la prégnance des relations humaines sur le bonheur et la bonne santé :

  1. bienfaits d'avoir une vie relationnelle active et ne pas être frustré dans la solitude 
  2. bienfaits d'avoir une vie relationnelle riche (qualitativement Vs quantitativement)
  3. l'impact positif est non seulement sur la santé physique mais aussi sur la mémoire

Ce qui ne change pas depuis 1938 : argent, célébrité restent souvent le moteur du jeune adulte. La réussite devant conduire au bonheur.

Or un des enseignements de la psychologie positive montre la relation inverse : en quoi le bonheur influence la réussite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire