dimanche 2 avril 2017

La gratitude vue comme une rencontre et une succession d'attentions

Dimanche dernier 27 mars 2017, je vous proposais l'article "Merci !" naît de l'attention, avec un feu d'artifice d'émotions positives centré sur un schéma pour le processus de gratitude; avec la prise de conscience que c'est un chemin avec des obstacles, mais aussi avec de belles émotions à vivre, avec un effet gagnant-gagnant et un cercle vertueux indéniables.

Je continue ce dimanche 2 avril 2017 sur le sujet de la gratitude et toujours autour du processus de gratitude en mettant en évidence en quoi ce processus met en jeu la rencontre d'attentions entre le donneur et le bénéficiaire d'un acte altruiste, que ce soit un cadeau ou une aide apportée.

Voici un nouveau schéma, décliné du précédent :


Sont indiqués en couleur verte toutes les attentions qui sont mises en jeu, que ce soit du côté du donneur que du côté du bénéficiaire.

Dans le schéma de la semaine dernière, je mettais en évidence que du côté du bénéficiaire, la gratitude naît de l'attention.
Du côté du donneur, c'est aussi l'attention qui est à l'origine de son acte altruiste. Sans attention portée au futur bénéficiaire, il n'y a pas d'acte altruiste.

En passant, je signale le processus au niveau du donneur attention --> intention altruiste --> action altruiste.

En matière de reconnaissance, il est très important de prendre conscience que l'acte altruiste est en soi une attention et un signe de reconnaissance envers le bénéficiaire.

L'acte altruiste est un geste qui réclame de l'attention à la fois du donneur et du bénéficiaire. Pourquoi ?

  • parce que le bénéficiaire n'est pas forcément demandeur
  • parce que le donneur, même si son geste est désintéressé, peut être en attente d'un signe de reconnaissance, ou ou moins d'un feedback; par exemple, il n'attend pas forcément un "merci", mais s'il voit que le bénéficiaire est content et/ou que son geste a été utile, cela peut lui suffire
  • parce que si le bénéficiaire se trouve trop en position basse (ex : il a peut-être l'impression de ne plus avoir son mot à dire, ou le cadeau qu'il reçoit est démesuré) et le donneur trop en position haute (ex : il prend le pouvoir ou son geste est trop ostentatoire) , l'acte altruiste peut avoir un effet contre-productif : créer de la distance entre les deux protagonistes alors que l'acte devrait avoir comme bénéfice secondaire de les rapprocher ou de solidifier la relation.
C'est la raison pour laquelle, toutes les indications en vert sont importantes car pour peu que l'attention soit insuffisante, de part ou d'autre, les effets de l'acte altruiste peuvent être amoindris, voire négatifs.

Par contre, quand l'attention est présente chez le donneur et le bénéficiaire, que le donneur réalise son acte altruiste avec respect, bienveillance et humilité, alors les émotions positives sont au rendez-vous, et pour l'un et pour l'autre, et de manière multiple, comme je l'ai indiqué dans le schéma précédent.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire