jeudi 3 octobre 2013

Réinterpréter (12)

Ah l'interprétation !
L'être humain est très fort en interprétations. Il est beaucoup moins fort pour ce qui est factuel.
De ce point de vue ... appelez-nous la fée des faits !

L'interprétation est bien souvent négative et suscite des émotions selon un processus décrit dans les techniques comportementales et cognitives et dans un certain nombre d'ouvrages sur le stress, que je vous illustre par une situation de travail qui peut impacter ensuite la vie personnelle, et en particulier le temps passé en dehors du travail :




Quand on prend conscience qu'on est en train de tourner en rond, de ruminer, de stresser, de s'angoisser, il est toujours temps d'essayer de casser le cercle vicieux des pensées négatives.
Il est temps de réinterpréter l'événement et trouver des interprétations plus positives, ce qu'on pourrait appeler le bon côté des choses, ou tout simplement s'éloigner de l'interprétation et revenir à quelque chose de plus factuel.
Voici un exemple :



Le résultat : des émotions positives, des comportements plus efficaces et la fin du cercle vicieux.

Le cercle vicieux de la rumination est néfaste au bonheur et précipite puis enferme l'être humain dans la dépression.

Alors, passons de l'automatisme des pensées négatives à l'automatisme de la rétinterprétation positive !

Passons de Ressasser à Réinterpréter !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire