vendredi 3 avril 2015

Où il est question de Velcro et de Teflon

Rick Hanson auteur du livre Le cerveau de Bouddha utilise la double métaphore suivante :

le cerveau agit avec les expériences négatives comme une bande Velcro et avec les expériences positives comme du Teflon®.


Pour plus de bonheur, l'intérêt serait d'inverser ces deux tendances :

Pour les expériences positives, nous pouvons œuvrer pour que l'esprit s'accroche à elles pour ressentir plus d'émotions positives. Une prise de conscience plus grande d'un moment positive permet non seulement de mieux l'apprécier mais aussi de ressentir de la gratitude qui pourra donner lieu à l'expression de la reconnaissance dès lors qu'on peut l'attribuer à une ou plusieurs personnes.
S'accrocher plus aux expériences positives permettra aussi de les accrocher dans notre mémoire.

Pour les expériences négatives, s'il ne s'agit pas de nier leur existence et de refouler les émotions, il s'agit en revanche d'œuvrer pour que nos pensées ne soient pas occupées pendant des heures ou des jours. La méditation en pleine conscience est une technique qui permet d'avancer dans cette direction.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire