mercredi 23 décembre 2015

Un grand merci aux invisibles de nos fêtes de fin d'année

En cette veille de réveillon, je veux activer mes capacités à l'appréciation et à la gratitude.
Demain, je pourrai remercier les personnes qui seront autour de moi pour les cadeaux que j'aurai reçus et pour leurs contributions au repas de Noël.



Mais aujourd'hui, j'ai envie de consacrer mes pensées et le présent article aux invisibles qui ont contribué et qui contribueront à la réussite de Noël.

Déjà vis-à-vis de celles et ceux qui ont participé à ce que je trouverai demain sur la table, sur et sous le sapin : des producteurs, des artisans, des femmes et des hommes dans des usines, des bureaux, des commerçant.e.s, des personnes qui ont convoyé des constituants et des objets finis, ...
Un certain nombre d'entre elles et d'entre eux ont probablement passé à la vitesse surmultipliée à l'occasion de cette fin d'année pour me satisfaire, moi consommateur.

Demain, certaines et certains travailleront jusque tard avant de pouvoir retourner dans leur foyer pour fêter Noël. D'autres seront carrément au travail pendant que je réveillonnerai : pour assurer notre santé et notre sécurité, pour nous transporter, pour nous assurer l'électricité, pour ravir nos papilles, pour nous émerveiller par leur talent artistique, et pour d'autres choses sûrement essentielles mais qui ne me viennent pas à l'esprit.

J'apprécie tous ces gestes qui font que je pourrai profiter d'un bon Noël

A vous toutes et à vous tous, je vous exprime ma gratitude et vous souhaite un joyeux Noël, que vous le fêtiez classiquement ou en décalé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire