mercredi 23 janvier 2019

Antithèse des 13 gestes de la reconnaissance au quotidien

Vous voulez suivre l'actualité de ce blog ? Abonnez-vous ! 


J'ai publié en novembre 2017 une modélisation de 13 gestes de reconnaissance au quotidien. C'était l'aboutissement d'un travail réalisé sur le sujet avec une succession de modélisations en 6 puis en 10 gestes.
Mes amies du comité éditorial de laqvt.fr (site d'actualité sur la Qualité de Vie au Travail - QVT) se sont saisis avec moi de ce travail pour en faire une déclinaison dans la sphère professionnelle (déclinaison réalisée pour la modélisation en 10 gestes) à travers une série d'articles sur laqvt.fr

En novembre 2015, j'ai publié sur laqvt.fr l'article La non-reconnaissance à la loupe mettant en évidence une confusion assez répandue quand on se trouve face à un déficit de reconnaissance : bien des personnes ont du mal à distinguer deux formes de déficit de reconnaissance :

  • l'absence de reconnaissance  : attendre des signes de reconnaissance qui ne viennent pas (absence de feedback)
  • ce que j'appelle la non-reconnaissance : recevoir des feedbacks négatifs alors qu'on en attend des positifs
J'ai expliqué dans mon article sur la non-reconnaissance que ces deux formes n'ont pas les mêmes impacts ni les mêmes causes.
Le manque de temps et le déficit d'attention (le 2ème étant partiellement influencé par le premier) sont à l'origine de l'absence de reconnaissance.
Le manque de considération et la malveillance sont à l'origine des feedbacks négatifs.

J'ai eu l'idée de reprendre ma modélisation des 13 gestes de reconnaissance au quotidien pour en faire l'antithèse, avec les déclinaisons autour de ces deux formes déficit de reconnaissance. La voici :

Antithèse 13 gestes de la reconnaissance au quotidien

Je rappelle ma modélisation des 13 gestes de reconnaissance au quotidien :



Cet article contient une (des) ressource(s) mise(s) en commun par Olivier Hoeffel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire