dimanche 4 décembre 2016

Diviser son temps de travail par 2 en ajoutant un ingrédient à son travail : la confiance

C'est l'histoire de Daniel, un boulanger qui a réinventé son métier pour relaxer significativement les contraintes de son métier et créer une relation tout à fait particulière avec ses clients.

Daniel ne travaille plus dans sa boulangerie que deux jours par semaine et s'octroie de longues vacances. Comment est-ce possible ?

Il a fait deux démarches, une technique et une psychologique :

  1. la démarche technique a été de rechercher des savoir-faire anciens qui lui permettent de fabriquer des pains qui se tiennent dans la durée
  2. la démarche psychologique a été de faire confiance à ses clients : plus besoin de caisse à tenir; les clients viennent se servir, mettent le prix de leur achat dans un panier et le cas échéant font eux-mêmes l'appoint. Daniel ne veut pas vérifier sa caisse à la fin de la journée. Il a adopté résolument le modèle de la confiance et joue le jeu jusqu'au bout.
La conjugaison de ses deux démarches lui a permis de consacrer du temps à la musique et à la culture de son jardin.

Beaucoup d'organisations s'épuisent et épuisent leurs salariés dans des modèles de défiance. Dans notre vie personnelle, on passe aussi du temps et de l'énergie quand la confiance n'est pas là.

Et si la confiance était un des leviers importants face à cette plainte individuelle et collective qui monte de toute notre société : "on n'a pas le temps !" ?



La websérie SideWays, sont des films indépendants et libres de droit. Découvrez leur fonctionnement et leur modèle de financement alternatif et participez vous-même à l'enrichissement de la série : side-ways.net





Aucun commentaire:

Publier un commentaire