samedi 28 janvier 2017

Le journal AGIR pour pratiquer l'appréciation, la gratitude, l'inspiration et l'expression de la reconnaissance

Je vous propose aujourd'hui le fruit d'une expérimentation que j'ai faite de l'utilisation d'un outil issu de la psychologie positive : le journal de gratitude.

J'ai utilisé le journal de gratitude de plusieurs façons pendant de nombreux mois, presque chaque jour, puis de manière moins fréquente, en le faisant évoluer dans sa forme, pour aboutir à la version que je vous propose ici.

Habituellement, il est convenu que la gratitude ne se conçoit pas vis-à-vis de soi-même : "je me dis merci à moi-même pour ...". La gratitude est en première intention une émotion source d'une expression potentielle de reconnaissance vis-à-vis d'autrui. C'est un acte nécessaire pour activer l'humilité, le réalisme et le juste en nous, celui qui nous fait prendre conscience de l'interdépendance. Beaucoup des bonnes choses qui nous arrivent sont attribuables à d'autres, connus ou inconnus.
J'ai voulu mettre en fin du journal un espace pour exprimer aussi (en complément) les motifs de satisfaction par rapport à soi-même. Je suis convaincu que l'un peut aller avec l'autre, sous condition que cette part de l'ego reste au second plan. C'est aussi mettre en conscience que les processus de coopération s'épanouissent quand le Je est équilibré avec le Tu et le Nous, qu'il ne s'efface pas.

Si vous décidez d'expérimenter le format que je vous propose, j'aurai intérêt et plaisir à ce que vous partagiez vos feedbacks relatif à l'utilisation de chacune des rubriques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire