dimanche 29 janvier 2017

Agir dans le sens de ce qui est à notre portée

J'ai été interpellé aujourd'hui par un schéma trouvé sur Internet représentant un cercle inclus dans un deuxième. Le premier relatif à ce que l'on peut contrôler et le deuxième indiquant les choses qu'on ne peut pas contrôler.

  • Dans le premier, il y avait  : ce que je mange, ce que je dis, mon attitude, les livres que je lis, ...
  • Dans le deuxième, il y avait : la météo, des places assises au café, l'attitude des autres, les mauvaises nouvelles dans les journaux, ...
Cela m'a inspiré pour faire le schéma suivant :



Quelques fois, on peut être amené à focaliser notre attention, notre intention et notre action à ce qui, en réalité n'est pas à notre portée. Et on peut s'épuiser. Ce qui n'est pas à notre portée tout seul, peut en revanche le devenir en coopérant avec d'autres. Et certaines autres choses, ne sont que chimères.

En psychologie positive, on évoque souvent la technique des petits pas qui permet de renforcer sa confiance en soi. Cette technique nécessite justement de savoir bien évaluer ce qui est à notre portée.

Les lectrices et lecteurs qui suivent régulièrement ce blog savent que j'y évoque souvent la gratitude et la reconnaissance. Je veux faire un focus sur ce sujet par rapport à ce schéma pour la prise de conscience suivante et dont je suis convaincu qu'elle peut changer la donne dans le vie, y compris au travail : il est important de focaliser sur la reconnaissance qu'on donne plutôt que sur la reconnaissance qu'on reçoit et qu'on attend.

Pourquoi ? Parce que la reconnaissance qu'on attend ne dépend pas de nous. Quelques fois, certaines personnes s'épuisent à agir dans l'espoir qu'elles obtiendront de la reconnaissance ... d'autres personnes qui n'ont pas le temps ou qui n'ont pas la culture de la reconnaissance voire dans le refus de reconnaître (pour des raisons diverses).

Par contre, ressentir de la gratitude et donner de la reconnaissance est à notre portée avec un bonus déterminant : donner de la reconnaissance de manière authentique implique d'avoir apprécié un geste et d'avoir ressenti de la gratitude. Deux émotions positives au programme.
Franchement, entre nous, cela n'est-il pas fabuleux quand on y réfléchit bien ? Je ne me lasse pas de ce constat et je vous assure que je pratique la gratitude avec délectation. Et je vous invite à faire de même et à partager ce qui pourrait paraître un constat sous le sceau du bon sens, mais qui bizarrement n'est absolument pas ancré dans notre culture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire