jeudi 25 juillet 2019

Comportements induits par la colère

Cet article constitue la deuxième partie du mini dossier La colère en obstacle de la bienveillance



Voici quelques types de comportements auxquels peuvent aboutir la colère, un des plus extrêmes étant représenté par la photo ci-dessus :

  • agressivité contre l'objet de la colère
  • agressivité contre une personne étrangère à l'objet de la colère, comme souffre-douleur
  • bouderie
  • retrait, rejet
  • acceptation de mauvaise grâce puis oubli
  • acceptation de mauvaise grâce et rancœur
  • acceptation de mauvaise grâce et désir de vengeance (plat qui se mange froid), duplicité
  • acceptation de mauvaise grâce et sentiment de mésestime de soi
  • acceptation de mauvaise grâce et préparation de vengeance
  • revisite de la pensée ayant produit la colère
  • CNV et assertivité
  • sport avec ou sans violence
  • compensation (alcool, ...) avec ou sans violence
  • ... 
On peut évaluer ces comportements au regard :
  • des impacts sur la santé physique, psychique et social de l'individu en colère - d'autant plus si la colère est chronique, et donc le stress qui va avec, aussi
  • des impacts de santé sur l'entourage ou/et les souffre-douleurs victimes du comportement issu de la colère
  • l'efficacité du comportement
  • son résultat gagnant-gagnant, ou gagnant-perdant, ou perdant-gagnant, ou perdant-perdant, en intégrant les dommages collatéraux
  • de l'éventuel côté renforçant (cercle vicieux ou cercle vertueux)
Pour accéder aux autres articles de ce mini dossier :


Aucun commentaire:

Publier un commentaire