mercredi 24 juillet 2019

La colère en obstacle de la bienveillance

Depuis quelques dizaines années, avec l'engouement pour les psychothérapies et pour le développement personnel, les émotions sont devenues l'objet de notre attention, plus d'ailleurs au niveau personnel et interpersonnel qu'au niveau collectif. Comme si les émotions relevaient seulement de la responsabilité individuelle. Et l'on appelle les individus à bien (mieux) gérer leurs émotions.

Je vais m'arrêter dans ce mini dossier à une émotion dont je veux essayer de montrer à la fois qu'elle peut constituer sous certaines formes un obstacle à la bienveillance et qu'elle fait l'objet de croyances qui mériteraient d'être interrogées, notamment sur sa capacité libératrice. Il s'agit de la colère.

Je vous invite à prendre connaissance des 6 articles de cette mini série en cliquant sur chacun des titres dans la carte mentale ci-dessous.



En cas de soucis avec la carte mentale, je donne ci-dessous la liste des articles :


  1. La colère au sein d'un processus
  2. Comportements induits par la colère
  3. Libérons-nous de la  colère !
  4. Pourquoi la colère est-elle un obstacle à la bienveillance ?
  5. Faut-il bannir la colère ?
  6. La colère travaillée dans une optique de bienveillance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire